Quand changer son chauffe eau ?

Élément essentiel à la production d’eau chaude sanitaire, un chauffe-eau bénéficie de plusieurs technologies. À gaz, à l’électricité ou par captation de l’air ambiant, un modèle doit pouvoir être entretenu judicieusement, voire être changé en cas de nécessité.

Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau ?

Dans le cadre d’une utilisation régulière et à condition de respecter une utilisation standard, un chauffe-eau possède une espérance de vie de 10 à 15 ans. Matériel habituellement fiable et économique, cet équipement intègre aujourd’hui de nombreux accessoires destinés à prolonger sa longévité. Selon la dureté de l’eau, le type de résistance thermoplongée ou en stéatite et la technologie du modèle : un chauffe-eau bénéficie d’une durée de vie plus ou moins longue. Si l’eau est particulièrement calcaire (comme dans le Sud de la France), que le tartre s’accumule et que la corrosion s’installe, un chauffe-eau voit sa longévité nettement diminuée.

A contrario un chauffe-eau thermodynamique utilisant une eau nettement moins calcaire peut bénéficier d’une durée de vie doublée, soit une longévité de plus de 20 ans. Chauffe-eau électrique instantané ou à accumulation, thermodynamique, à gaz ou ballon d’eau chaude : la durée de vie des modèles dépend de facteurs essentiels comme l’entretien, la corrosion, l’entartrage et leur utilisation occasionnelle ou fréquente.

Prix de l’installation et du remplacement d’un chauffe-eau

Parce que l’installation, le dépannage et l’entretien des chauffe-eaux doivent être assurés par des professionnels, ces services ont un coût. Main d’œuvre, déplacement, type de la prestation ou durée des travaux et prix des pièces : les tarifs peuvent vite se révéler prohibitifs en fonction de nombreux critères. Le simple remplacement d’un chauffe-eau de 200L par un plombier ou chauffagiste, coûte ainsi en moyenne 200€ HT. À noter toutefois que si le particulier achète lui-même un nouveau modèle, le taux de TVA habituel de 20% est appliqué. En revanche, dans le cadre de travaux applicables au taux réduit de TVA de 10%, le recours à un professionnel agréé permet de bénéficier de réductions d’impôt pour installer un chauffe-eau de dernière génération.

Le coût de l’installation d’un chauffe-eau est plus onéreux que le simple remplacement, car plus compliqué. Nécessitant en effet le raccordement au réseau sanitaire et d’évacuation, le coût de cette installation est d’au moins 400€. Main d’œuvre incluse, frais de déplacement, complexité du réseau ou travaux éventuels et coût des pièces : attention à prévoir une fourchette assez large car les prix peuvent grimper jusqu’à près de 1 500€. Une moyenne de 500€ reste toutefois raisonnable pour une installation standard, dont le réseau sanitaire est déjà fonctionnel pour assurer la production d’eau chaude.

Comment entretenir mon chauffe-eau ?

Électrique, à gaz ou thermodynamique, un chauffe-eau subit naturellement les effets du temps. Si les modèles électriques les plus répandus sont à accumulation de chaleur ou instantanés, le calcaire et la corrosion érodent leur durée de vie. Savoir entretenir son chauffe-eau reste alors impératif afin d’en prolonger l’utilisation. La vidange et la purge d’un chauffe-eau font partie des principales tâches d’un entretien régulier. Dans le but de détartrer le fond de la cuve, ces opérations sont à réaliser une fois par an pour assurer le bon fonctionnement d’un chauffe-eau.

Anode, groupe de sécurité, résistance électrique ou thermocouple : il est aussi nécessaire, tous les 2 à 3 ans, de vidanger complètement son chauffe-eau afin de nettoyer la cuve de tous les sédiments et de l’entartrage accumulés. Les spécialistes conseillent alors une simple purge du réservoir à effectuer mensuellement pour entretenir son chauffe-eau convenablement.